CHAMPIONNAT DE FRANCE DE MARATHON

Julien BARTOLI, 14ème en 2h29’09

De Nice à Cannes, le Marathon des Championnats de France a déroulé ses fastes et ses difficultés, avant de délivrer son verdict : LEFRAND Stéphane du CA Montreuil l’emporte en 2h18’01 et le Corse de l’A.J.Bastia, Julien BARTOLI prend une belle 14ème place en 2h29’09.

Julien était déçu par son chrono. Mais quand on voit celui du vainqueur, on mesure combien cette course a été dure. Ce qui doit permettre à Julien de relativiser sa déception.

Surtout que les temps intermédiaires de Julien sont parlants : 32’31 au 10km ; 1’09’01 au semi-marathon et 1h41’ au 30 km.

Dommage pour le passage à vide, le fameux trou noir qui s’est produit après le 30ème km.

Mais, Julien n’a rien à se reprocher, il a démontré que sur l’épreuve reine de l’olympisme, il a largement gagné sa place et mis l’athlétisme Corse sur orbite.

Bravo, Julien !

Semi-marathon du Val d’Europe, à Chessy : Julien Bartoli, 2ème en 1h09’’

A un mois des Championnats de France de Marathon – le 4 novembre à Nice – Julien a réalisé une belle course à Chessy, prenant la 2ème place derrière Pierre Urruty, 1h09’’28, sans forcer outre mesure, sa course rentrant dans son plan d’entrainement.

Forza, Julien !

10 km de Lucciana : Hasna Benanaya et Anthony Lefaucheur, vainqueurs.

Une météo patiente jusqu’à la remise des prix, à 14h, pour exprimer sa colère, a permis à la course de dérouler dans les meilleurs conditions.

Une organisation minutieuse à saluer pour son sens de l’accueil et la convivialité qui s’en est dégagé, a donné encore plus de relief, à cette épreuve qui a vu un nombre de participants important l’honorer, avec à l’arrivée, un beau vainqueur, Anthony Lefaucheur du Gallia Lucciana devant Hakim Bouchafra de l’A.J.B dont s’était le retour à la compétition, alors que le junior Karim Chabouchi prenait une belle 4ème place.

Quant à Hasna Benanaya, médaille de Bronze à Moirans du 10000m des Championnats de France, elle devait s’imposer chez les féminines devant Séverine Hubert et Najia Boutiche de retour à son premier club, l’A.J.B.

En lever de rideau, la magnifique piste du Stade Charles Galetti devait, voir les jeunes pousses s’exprimer des deux cents, quatre cent, huit cent, mille deux cent et mille six cent mètres.

Sur des installations magnifiques le Gallia Lucciana a réussi sa journée, en présence de José Galetti, un maire comblé !


 

 

A Ajaccio, le Stade Antoine Mariotti,

sur l’ancien terrain de l’ancien CREPS, a désormais, fière allure avec une nouvelle pelouse synthétique, un environnement sécurisé, un éclairage homologué pour le CFA2…

Une réalisation qui justifiait le service des personnalités politiques et sportives qui s‘étaient retrouvées au Centre du Sport et de la Jeunesse de Corse autour de Priscilla Gneto, Médaille de Bronze au Judo, à Londres, pour une inauguration, pleine de promesses.